Une sardine dans le vieux port

Le pire n'est même pas certain

31 mars 2007

Sardine is watching you

L’arme à l’œilJe m’ausculteMe tripote les intérieursMes intestins naturelsMes instincts grêlesMes sixièmes sensMon septième cielJ’en passe et des huitainesDors d’un œil puisque t’es toi !
Posté par zaile à 18:59 - Commentaires [11] - Permalien [#]