Une sardine dans le vieux port

Le pire n'est même pas certain

12 août 2007

Sardine sans tête

photo réalisée sans trucs Dans mes pires cauchemars je nage dans une eau tellement polluée que j’en ressors tête coupée. Je regarde le reste de mon corps disparaître vers le large. Sardine sans tête je gravite autour des rochers, dérive dans les reflets de ciel bleu. De mes yeux de merlan frit, incapable de me reconstituer, je regarde éberluée le désastre de moi partir au loin. Bien à plat sur le sable il y a pourtant tout ce qu’il faut. Il y a le ciel, le soleil et la mer. A demie-moi je vais tenter d’en profiter, en attendant... [Lire la suite]
Posté par zaile à 22:08 - Commentaires [13] - Permalien [#]