Une sardine dans le vieux port

Le pire n'est même pas certain

29 août 2007

Sardine se casse

PFFUIT !Et une sardine en vacances !Une !
Posté par zaile à 18:57 - Commentaires [15] - Permalien [#]

28 août 2007

Sardine et elle

crédit photoElle est arrivée avec ses doutes d’amoureuse qui s’est mal conduiteEt sa féminité tellement unanimeElle a fait mine de rien chavirer les terrasses du Vieux portSe retourner les vieux loups de mer qui en avaient pourtant vu d’autresApplaudir des nuées de coquillagesDu fond de la mer j’ai entendu le chant des créatures des bas fond remonter jusqu’à moi et tenter d’atteindre ses oreillesJe n’ai pas eu besoin moi de me saouler de ses paroles, boire sa présence suffit à me désaltérer.Elle s’appelle le charme, en est... [Lire la suite]
Posté par zaile à 07:51 - Commentaires [6] - Permalien [#]
23 août 2007

Sardine en panne

Crédit photo Je ne ferais que dormirme lever tôtrester chez moiFaire un somme sur les coups de onze heureMangerEcouter un disque en rêvassantFaire une siesteMarcher une heure sur les coups de seize heureBoire un verre de vin Manger fraisLire et me coucher
Posté par zaile à 07:40 - Commentaires [9] - Permalien [#]
21 août 2007

Seule en Arles quelques jours passés à ouvrir grands mes yeux globuleux devant les tranches de papiers impressionnés. Des images de la Chine de l’Inde et de contrées inconnues, sorties de l’imaginaire des penseurs de la chambre noire. Seule le soir dans la chambre donnant sur le cloître. Seule au restaurant :-« Vous avez vu ? La sardine là-bas qui mange toute seule ! »A la terrasse d’un café pittoresque je suis prise en photo, je suis dans la carte postale.Puis je rentre dormir, seule je n’y arrive pas, je pense au... [Lire la suite]
Posté par zaile à 07:48 - Commentaires [7] - Permalien [#]
12 août 2007

Sardine sans tête

photo réalisée sans trucs Dans mes pires cauchemars je nage dans une eau tellement polluée que j’en ressors tête coupée. Je regarde le reste de mon corps disparaître vers le large. Sardine sans tête je gravite autour des rochers, dérive dans les reflets de ciel bleu. De mes yeux de merlan frit, incapable de me reconstituer, je regarde éberluée le désastre de moi partir au loin. Bien à plat sur le sable il y a pourtant tout ce qu’il faut. Il y a le ciel, le soleil et la mer. A demie-moi je vais tenter d’en profiter, en attendant... [Lire la suite]
Posté par zaile à 22:08 - Commentaires [13] - Permalien [#]
09 août 2007

Le syndrome de la Sardine

"L'instant Grégaire..." Les automobilistes ont presque déserté la ville dans laquelle je nage à grandes enjambéesIls se sont regroupés sur le bitume à trois voies serrés, comme des sardinesC’est que je suis contagieuse l’été, sur les plages, sur les routes, dans les villes du bord de merEt pendant que les hommes se chargent de prendre le rôle de la sardineMoi je me pavane panier sur l’épaule dans la ville rendue aux poissonsJe descends Canebière en glissant jusqu’au Vieux Port et plonge dans l’eau sans... [Lire la suite]
Posté par zaile à 07:50 - Commentaires [10] - Permalien [#]
08 août 2007

Devinette de SarDine

Où suis-je ?
Posté par zaile à 13:25 - Commentaires [8] - Permalien [#]
06 août 2007

Sardine dans le filet

Il me tient dans le creux de sa mainMe regarde droit dans les yeuxIl frôle mes écaillesM’écarte la nageoire dorsaleIl m’entrouvre la bouche et y glisse un doigtSubitement il me retourneM’attrape les nageoiresMe déboutonne l’arête centraleJe suis prise, il me lève les filetsJe suis nueJe meurs dans son jus de salive
Posté par zaile à 18:46 - Commentaires [9] - Permalien [#]
03 août 2007

Carnage chez les sardines

Pendant que le monde se joint au mondePendant que les plagistes quittent leurs tonguesPendant que les aoutiens chassent les coquillagesPendant que les juilletistes effacent à la gomme leur bronzageLe massacre estival de la sardine continuePieuvre à l'appui :
Posté par zaile à 12:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]