Une sardine dans le vieux port

Le pire n'est même pas certain

16 octobre 2007

Sardine et l'auteur

 

koilight_1

 








Elle : Il faut que je te dise un truc.
Sardine : Quoi encore ?
Elle : Toi et moi on va prendre le large…
Sardine : Quoi ???? Tu m’as prise dans tes filets et maintenant tu veux me balancer au large comme une vieille morue ?
Elle : Sans moi tu n’existes pas, tu ne peux rien faire contre ça. Mais tu resteras à l’intérieur de moi, dans mon cœur-aquarium.
Sardine : mouais….
Elle : Fais pas la gueule ! Tu sais bien que je suis obligée de te garder maintenant, mais je n’écrirai plus sur toi, voilà.
Sardine : C’est vrai ? Je peux rester avec toi alors ? Que toutes les deux ?
Elle : C’est tout à fait ça !

Sardine : Et aux autres, les lecteurs-amateurs de sardine tu vas leur dire quoi ?
Elle : Merci !
Sardine : C’est tout ? C’est un peu léger ça quand même..
Elle : Je ne sais pas quoi dire d’autre…
Sardine : Laisse-moi faire, puisque c’est la dernière fois
Elle : Vas-y !

…………………………….la larme dans l’eau je vous laisse. Je file avec Elle.
Il paraît que dans le sac en plumes de Elle il y a d’autres personnages qui poussent, en plus des ailes.
Il paraît qu’il y a des mots qui se bousculent et le temps qui lui manque, qui lui manque comme si il était déjà mort…
 

Sardine

Posté par zaile à 19:16 - Permalien [#]