Une sardine dans le vieux port

Le pire n'est même pas certain

23 avril 2007

Sardine à vélo

C'est décidé je ne ressemblerai pas à ça :D'une part je parle très mal le JaponaisD'autre part le Fugu est un poisson-poisonEt en plus,"Par dessus le marché" comme dirait ma mèreVous qui me suivezVous savez mon amour pour le prof d' l'aquagymEt bien en plus donc(si tu trouves que mon style est lourd ce soir c'est normal, c'est le sujet de ce billet)J'ai décidé d'en rajouter une coucheHistoire de me soulager de mon poidsJe me remets au véloL'été c'est quand même plus sympaqu'en hiver (rappellez-vous)J'ai enlevé l'écharpeLes... [Lire la suite]
Posté par zaile à 19:41 - Commentaires [9] - Permalien [#]

18 avril 2007

Bulletin de santé de la sardine

Marseille météoLes gabians rigolent dans les caniveauxLes klaxons défilent sur le bitumeEt les jambes se dénudent au bord des trottoirsMarseille il fait beauTu me donnes envie De me noyer dans une verre de PastisDe me faire griller au soleilDe sympathiser avec les pêcheursMarseille mon bulletin de santéParle d’un bouchon de cire humaine coincé dans l’ouïe droiteD’un mal de tête qui se cogne contre les murs Et de yeux rouges il paraît que ça me va bienMarseille ton Officier de Rang Latéral va me déboucher tout çaTon Homéopathe va me... [Lire la suite]
Posté par zaile à 07:55 - Commentaires [10] - Permalien [#]
15 avril 2007

Jamais d'autre que toi en dépit des étoiles et des solitudesEn dépit des mutilations d'arbre à la tombée de la nuitJamais d'autre que toi ne poursuivra son chemin qui est le mienPlus tu t'éloignes et plus ton ombre s'agranditJamais d'autre que toi ne saluera la mer à l'aube quand fatigué d'errer moi sortides forêts ténébreuses et des buissons d'orties je marcherai vers l'écumeJamais d'autre que toi ne posera sa main sur mon front et mes yeuxJamais d'autre que toi et je nie le mensonge et l'infidélitéCe navire à l'ancre tu peux couper... [Lire la suite]
Posté par zaile à 22:34 - Commentaires [7] - Permalien [#]
13 avril 2007

La Soupe de Sardine

Derrière la porte fermée enfin seule il y a les mots que je verse sur le papierPour en faire des soupesMots moulinés dans la tête, dans le corps en marche, puis assis  Mots tournés sept fois dans la boucheSans mots je suis dans le potageMon cerveau bouillonneJe m’agite à ne rien faireJe suis insupportable si je n’élucubre pasPetit diable des idées plein la tête que je dois faire émerger sous peine de noyadeRegard poisoneuxNaufragée volontaireNageoire indomptableA force de nerf je pleure je crie j’engueule tout ce qui... [Lire la suite]
Posté par zaile à 07:40 - Commentaires [9] - Permalien [#]
06 avril 2007

Le programme de la Sardine

Ceci est un candidat mystère C’est pas que….....................mais je dois me rendre sur mon balcon surplombant la merDu chocolat plein le foie je vais lire puis digérer les programmes des candidats Je ne sais pas encore si je vomirai mais je me doute que j’aurai du mal à accepter certaines propositions.J’ai encore le choix de pouvoir les décliner.Il n’est pas trop tard pour me querellerM’interrogerTous ces derniers mois, à plat sur mon étal, je les ai regardés défiler ridicules sur le marché.Haranguer la fouleMariner des... [Lire la suite]
Posté par zaile à 18:29 - Commentaires [7] - Permalien [#]
31 mars 2007

Sardine is watching you

L’arme à l’œilJe m’ausculteMe tripote les intérieursMes intestins naturelsMes instincts grêlesMes sixièmes sensMon septième cielJ’en passe et des huitainesDors d’un œil puisque t’es toi !
Posté par zaile à 18:59 - Commentaires [11] - Permalien [#]

27 mars 2007

sardinha assada

Vendredi il m'a dit : tu prends juste ta brosse à dents et une petite robePuis Il m’a enfermée dans la voitureJ’ai regardé les panneaux indicateurs pour tenter de trouver des indicesTrois semaines que j’attendais ce départJe me tais je suis sage comme une image je souris j’imagineSur un des panneau il y a un avionJe souris plus largeIl gare la voiture de travers sur le grand parkingNous sommes en retard Nous courons nous enregistrerPORTODans mon sac à dos même ma robe souritJe crois que cette fois je suis cuite, grillée... [Lire la suite]
Posté par zaile à 19:40 - Commentaires [14] - Permalien [#]
19 mars 2007

Les printemps de la Sardine

Salut ! Salut comment tu t’appelles ? Moi c’est Miro Carlo j’ai lâché mon comptoir pour l’occasion…je voulais avoir un aperçu des tripots des bas fonds. Et Toi ? Moi c’est Papet Croûton, je viens souvent ici tremper mes vieux yeux dans les mots aquatiques et puis j’aime bien les histoires de poissons. On trinque ? Et elle c’est qui ? C’est CarrieB elle est venu en ski nautique et je crois bien qu’elle a écrit un petit texte pour faire pleurer la sardine. Qu’est-ce que j’entends ? Les pas d’un cheval au galop, c’est La féekab ... [Lire la suite]
Posté par zaile à 10:29 - Commentaires [20] - Permalien [#]
14 mars 2007

Sardine en quête

Je rentre de Paris où j’ai longé la Seine. En long en large et en travers. J’ai dévalé l’aval et remonté l’amont.J’ai dragué les fonds vaseux.Pour faire l’état des lieux. Comptabiliser mes congénères. Les résultats sont édifiants : "Sur le fond originel des peuplades il n’en reste que 33 docteur,19 autres se sont faites introduire par des services vétérinaires peu scrupuleux d’une façon qu’il m’est impossible de dévoiler ici enfin, on déplore 7 disparitions."En d’autres temps j’aurais trouvé ça consternant. A... [Lire la suite]
Posté par zaile à 21:26 - Commentaires [11] - Permalien [#]
06 mars 2007

L’enfance de la sardine

Je ne voulais pas comme c’est la coutume sur la planète bloug, faire de cet endroit un ramassis de conneries confidences sur des moments plus ou moins obscurs de ma vie alevine.Pour ça je m’allonge sur un rocher je paye et je me dis merci.Et voilà que quand même ça me démange derrière l’ouïe gauche.Que parfois j’aimerais me déverser comme la mer.Vous inonder tous avec mes veilles saloperies, mes vieux tas d'algues.Je voulais taire mon enfance les maltraitances les mauvais allaitementsMais il faut absolument remonter les statistiques... [Lire la suite]
Posté par zaile à 18:52 - Commentaires [16] - Permalien [#]