Une sardine dans le vieux port

Le pire n'est même pas certain

19 octobre 2006

Sardine tarte

Ma quiche est cuite La pâte a cramé J’aurais pu tout aussi bien dire La pâte a modelé Des abîmes de moi Mais les lardons m’appellent Et les pâtes feuilletées se ramassent à la pelle Quiche d’automne Lorraine est sans le roi S’ennuie sur des paquets de pâtes brisées Elle aurait dû Lorraine se tirer en Alsace Voir comment ça se passe Ça lui aurait éviter de manger du Saupiquet Toute seule comme une connasse Assise devant sa télé A attendre je ne sais pas quoi le roi A la place elle serait Montée tout en haut des... [Lire la suite]
Posté par zaile à 21:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]

14 octobre 2006

Sardine à 14h38 un samedi brillant…

Je digère ma poêlée de girolles rincées au bon vin de bordeaux…une heure après, je salive encore. Régalades du week-end. Dehors le soleil m’appelle. Il est Marseille après-midi. Le rôti pour le pique-nique de demain midi est cuit. Nous prendrons le sentier côtier, nous mangerons le rôti et nous nous baignerons dans une eau limpide. Il sera le Sud un dimanche bleu et jaune. Octobre. Ta peau luira au soleil juste à côté de la mienne, il me viendra des idées qui frissonnent le long de l’arête dorsale. J’attendrai le soir, que... [Lire la suite]
Posté par zaile à 15:18 - Commentaires [12] - Permalien [#]
10 octobre 2006

Sardine sur le marché aux vieux porcs

Pendant que moi-sardine est descendue dans les profondeurs se ressourcer, moi-femme reprend du poil de la bête. Le dimanche j’ai quelques habitudes, sur les coups de midi, petit café en terrasse sur le vieux port puis je file acheter ma ration de poisson frais sur le marché au bord de l’eau. Mains dans les poches et cheveux tout juste sortis de la douche. Tournée des étals : « c’est quoi la pêche du jour » ? Je goûte et découvre les drôles de poissons de la Méditerranée. Dimanche dernier je me décide pour du SAR, petit poisson dodu,... [Lire la suite]
Posté par zaile à 18:47 - Commentaires [6] - Permalien [#]
07 octobre 2006

sardine dans les bas fonds

Je descends, j’en ai besoin, me ressourcer, me rouler dans les sables et les poussières de coraux. Voir le soleil briller depuis le fond, puis son rayon diminuer jusqu’à devenir un filet et enfin disparaître. Je plonge dans le noir. Rien ne me retient….chute libre, tourbillon et ivresse des profondeurs. Je croise en bas les animaux bizarres qui jamais ne voient la lumière. Méduses fluorescentes. Je descends, je n’en dirai pas plus, sur les motifs et les raisons, les influences et les choix. Qui me mènent tout en bas. Dans les eaux... [Lire la suite]
Posté par zaile à 13:31 - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 octobre 2006

Le miroir aux alouettes

-Driiiiiiing ! -Allo ! -Madame Sardine ? -Elle-même ! -Vous êtes sélectionnée dans la catégorie poisson pour notre grand défilé aux galeries LAFAYETTE à Paris ! -AAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!! Raccrocher, arrêter de trembloter comme une moule pas fraîche, respirer, réserver mon billet de train, appeler toutes les copines, toute la famille…non, envoyer un email à tous, faire les cents coups de nageoire de long en large, tourner en rond, m’impatienter, vouloir dormir, ne pas y arriver, avoir peur d’avoir des cernes, faire des... [Lire la suite]
Posté par zaile à 19:01 - Commentaires [16] - Permalien [#]
28 septembre 2006

La Nuit en sardine

Cinq heure du mat j’aime le poisson Je claque la langue et je coupe le thon Seul dans le bar sous les néons violets C’est la bouch’rie il faut y’aller Je perds la tête, mes sardinettes sont toutes vidées dans le fond de l’évier C’est plein de cortex et de viscères putride, J'suis tout seul, tout seul, tout seul. Pendant qu'Rungis se désespère Je crois tailler toute cette chair Clac ! fait la lame en tombant sur le lino. J'm'coupe la main en ramassant le couteau. Je stérilise, les murs qui dansent, Le crime ça... [Lire la suite]
Posté par zaile à 19:17 - Commentaires [8] - Permalien [#]

18 septembre 2006

Rien ne m'ar(r)ête...

La saison de la sardine grillée se termine. Tout au fond des jardins dans les cabanes en bois, on remise les barbecues.On nettoie les grilles de toute impureté : morceaux d’arêtes, lambeaux de chair, écailles collées. On referme les portes. On met le ZIP Barbecue au fond du placard sous l’évier.Je vais pouvoir sortir tranquille, flâner dans le vent d’automne, me mettre les écailles à l’envers et battre de la nageoire. Victimes de la surpêche, on va conserver mes consoeurs qui n’auront pas eu le temps de passer sur le grill de... [Lire la suite]
Posté par zaile à 19:33 - Commentaires [7] - Permalien [#]
15 septembre 2006

La chanson du pêcheur…

A seize ans, un été au bord de la mer. Les journées passées au soleil jusqu’à devenir craquante. Les fous rire dans la chambre avant l’appel du dîner : « A table ! » Et puis la séance d’habillage : pantalon d’homme noir, basquettes blanches et marcel..Le soir j’allais en boîte (..) Boire des cocktails de curaçao bleu qui jamais n’atteignaient la couleur de mon lagon. Et attendre l’homme aux yeux verts. Cet été là , dans la boîte je m’ennuyais. Alors je sortais et m’asseyais sur le muret. J’attendais mes amies qui ne se... [Lire la suite]
Posté par zaile à 20:13 - Commentaires [9] - Permalien [#]
11 septembre 2006

BÊTES DE MODEPilchard casting aux Galeries Lafayette       Je cours de castings en castings, la une de 20 minutes  me donne un sérieux avantage sur les autres mais on est super nombreuses à Marseille à vouloir monter pour la finale à Paris. Certaines n’ont même pas pu atteindre la file d’attente et se sont faites recalées avant même de se présenter. Dégoûtées, elles sont restées  à attendre en bas, sans pouvoir se résigner à admettre la vérité et rentrer sagement... [Lire la suite]
Posté par zaile à 19:26 - Commentaires [8] - Permalien [#]
07 septembre 2006

Je ne suis pas qu’une sardine…

Je suis : Celle qui traverse quand le petit bonhomme est rouge. Celle qui se fait klaxonner et dit en riant « j’ai rien compris ». Celle qui grille le feu rouge en évitant les piétons l’air arrogant. Celle qui tiens son portable d’une main, sa cigarette de l’autre et son gobelet de coca Mac Do de l’autre (… ?) Celle qui chez H&M hurle à sa copine qui est à l’autre bout du magasin « Viiiiens voir c’est trop beau je kiffe grave ! ». La même portant breloques au cou et au portable, verres de lunettes larges comme la main qui... [Lire la suite]
Posté par zaile à 19:03 - Commentaires [11] - Permalien [#]